Paysagiste 77

01.84.25.10.97

Quelques conseils pour tondre efficacement le gazon

Avoir une pelouse verdoyante qui offre sa splendeur à l’attrait esthétique et l’ornementation de la résidence, ce n’est pas un plaisir donné à tous. Notamment pour les nombreux logements dans les grandes villes, l’espace extérieur n’offre pas assez de place pour en installer une. Dans d’autres circonstances, vous avez de la chance que votre propriété dotée d’un gazon. Malheureusement, les plantes semblent fragiles et n’arrive pas à l’épanouissement. Ce n’est pas les efforts qui manquent, pourtant vous avez tant de mal à le garder en bon état. Souvent, c’est le manque d’expérience et plus précisément l’incompréhension du besoin des végétaux en termes d’entretien qui dresse un obstacle. Dans cette optique, la tonte fait partie de l’entretien régulier du gazon et surement parmi les plus importantes pour l’épanouissement du gazon. Cependant, une fausse manipulation à la tonte peut également détériorer l’état du gazon. A travers cet article, découvrez les conseils pratiques pour tondre efficacement votre pelouse.

tonte du gazon

Ne tondez pas trop bas

De nombreuses personne se laissent tenter de couper le gazon relativement bas afin de rallonger le plus possible l’intervalle avant la prochaine tonte. Cependant, c’est une erreur de débutant qui peut être fatale pour l’épanouissement de votre pelouse. Une tonte trop basse fragilise les plantes et le rend vulnérable à l’invasion de la mousse et des maladies. L’herbe se focalise sur la croissance de la feuille, réduisant le développement de la racine. Hors, cette partie est cruciale pour la plante de puiser les nutriments et l’eau nécessaire à son développement en profondeur du sol. Assurez-vous de ne pas couper au delà de 1/3 de la hauteur du gazon. Certes, la tonte sera plus régulière, mais vous serez récompensé d’une pelouse robuste et verdoyante.

Bien affuter la lame de la tondeuse

Assurer-vous de travailler avec une tondeuse à gazon avec des lames tranchants. C’est surement la règle d’or à retenir pour assurer l’efficacité et la précision de la coupe. Une lame de tondeuse émoussée à tendance à déchirer, ou tout simplement griffer le gazon au lieu de le trancher. Cela entraînera le jaunissement du gazon et peut nuire à l’épanouissement qu’à son aspect esthétique. Dans cette optique, la lame de la tondeuse doit se faire aiguiser tous les deux ou trois mois pour être opérationnel.

Evitez de tondre lorsque le gazon est humide

C’est un fait connu, tondre lorsque le gazon est mouillé peut compliquer la tâche. L’herbe ne tient pas droit sous le poids de l’humidité, soit la coupe risque d’être irrégulier. Egalement, les résidus de tontes sont difficiles à éliminer et peuvent étouffer le gazon. La fin de l’après-midi est le moment idéale pour ce faire. L’herbe a eu le temps de bien sécher, la température n’est pas trop élevée et le gazon a assez de temps pour récupérer avant le prochain coup de soleil.

Varier la direction de la tonte

Il est conseillé de varier la direction de la tondeuse à gazon à chaque tonte pour ne pas compacter le sol. D’abord, le sol trop compact peut gêner le bon développement du jeune gazon. De plus, c’est l’endroit préféré des mousses et champignons qui ne peuvent que détériorer la santé de la pelouse. Enfin, si vous prenez l’habitude de toujours précéder suivant une orientation particulière, l’herbe finira par se pencher sur ce côté particulier et peut gâcher l’aspect de l’espace vert.

Bien planifier la fréquence de la tonte

La tonte est de loin l’une des prestations d’entretien du jardin qui entre dans les corvées du quotidien. Cette intervention doit se faire très régulièrement pour éviter que l’herbe ne surpasse pas les hauteurs convenables et devient difficile à entretenir. De manière générale, la pelouse doit être coupée environ une fois par semaine. De nombreuses propriétaires préfèrent choisir leurs temps libre pour ce faire comme par exemple chaque samedi soir. Toutefois, la fréquence de la tonte ne se résume pas uniquement à l’ordre du régulier. En effet, la croissance du gazon diffère d’une saison à l’autre. Au printemps, le gazon pousse rapidement et demande d’être coupé toutes les 3 – 5 jours. L’été, une tonte par semaine peut généralement suffire pour maintenir une hauteur convenable. En automne, la croissance de l’herbe commence à freiner qui rallonge l’intervalle de tonte jusqu’à une fois tous les deux semaines.

Espérant que ces quelques conseils vous aideront à maintenir la verdure de votre gazon. C’est vrai, la tonte est seulement une étape de l’entretien de la pelouse, il reste divers autres à prendre en considération. Si vous éprouvez quelconque difficulté à l’entretien de votre espace vert, n’hésitez pas à demander l’aide d’un jardinier – paysagiste professionnel. Expérimenté, il saura vous conseiller des différentes actions à prendre, mais également vous accompagner dans un contrat d’entretien à long terme du gazon.

Zone d'intervention (77)

Services (77)

Liens promotionnels